Devoir des employeurs en matière de premiers secours

La loi sur le travail est complétée par une ordonnance (OLT) ainsi qu'un commentaire et des recommandations du SECO. En voici une présentation succincte. 

Ordonnance 3 LT

Ce que dit l'ordonnance 3 relative à la loi sur le travail, article 36 : 

Art 36 : Premiers secours

1 Les moyens nécessaires pour les premiers secours doivent être disponibles en permanence, compte tenu des dangers résultant de l’exploitation, de l’importance et de l’emplacement de l’entreprise. Le matériel de premiers secours doit être facilement accessible et être disponible dans tous les endroits où les conditions de travail le requit.

2 Au besoin, des infirmeries convenablement situées et équipées seront mises à disposition, ainsi que du personnel ayant reçu une formation sanitaire. Les locaux destinés à l’infi rmerie doivent être facilement accessibles avec des brancards.

3 L’infirmerie et les emplacements où se trouve le matériel de premiers secours doivent être clairement signalés.

Sur cette base, le SECO a édicté des recommandations à l'attention des employeurs.

Ils doivent :

  • s’assurer que des secours sont apportés, de manière rapide et qualifiée, conformément à la liste du Top dix des urgences médicales

  • Posséder du matériel de premier secours adapté aux dangers de l'entreprise

  • Former suffisamment de collaborateurs pour qu'au moins 2 personnes chargées des premiers secours arrivent sur les lieux de l’incident moins de 3 minutes après qu’il ait eu lieu !

Top dix des urgences médicales

  1. Arrêt cardiaque/circulatoire

  2. Infarctus

  3. Attaque d’apoplexie

  4. Blessure de la colonne vertébrale

  5. Forte hémorragie interne/externe

  6. Convulsions

  7. Obstruction des voies respiratoires / détresse respiratoire

  8. Grave trouble circulatoire / perte de conscience

  9. Grave blessure de la peau / des muqueuses (irritation, brûlure)

  10. Situation d’urgence psychique

Nombre indicatif de collaborateurs à former

Pour les entreprises sans danger particuliers, eux modèles sont proposés, soit avec une attestation de l'Interassociation de Sauvetage (IAS) pour tous les secouristes respectivement avec attestations IAS partielle. 

Les Samaritains sont reconnus par l'IAS pour les formations en premiers secours. 

Pour aller plus loin : télécharger le commentaire de l'ordonnance 3 relative à la loi sur le travail, article 36. 

© 2020 Association des Sections de Samaritains du Valais Romand

 Partenaire : 

  • Instagram
  • c-facebook
  • Youtube
  • LinkedIn Social Icon